Jean-Louis Gasset : “72 heures après, ce ne sont plus les mêmes joueurs. Après, on a une situation à mes yeux qui est immanquable…”

Jean-Louis Gasset s’est exprimé sur ce changement de visage entre l’équipe des Girondins de Bordeaux à Strasbourg, et celle qui a reçu le Stade de Reims.

« 72 heures après, ce ne sont plus les mêmes joueurs. Il n’y avait pas d’intensité, pas de duels, pas de technique… C’était une horreur. Une horreur. En seconde, oui, on est revenus. Si on marque sur l’occasion qu’on a, parce qu’on a quand même une situation qui est à mes yeux immanquable… Si on revient très tôt dans le match, je suis sûr qu’il n’est pas perdu. Je leur ai dit à la mi-temps, ‘si vous remettez tout en ordre dans votre tête, le match n’est pas perdu. Mais pour ça il va falloir mettre l’intensité et la rigueur, gagner les duels, passer par les côtés’. C’est ce qu’on a fait. Si on marque avant, je pense qu’on peut au moins égaliser »

Retranscription Girondins4Ever