Laurent Perpigna : “L’Athletic Bilbao est vraiment un exemple à suivre et ce serait bien que Bordeaux, avec tout son bagage, redevienne un club qui soit tant aimé dans sa propre ville”

Sur Podcastine, et le 5ème épisode de la série des Girondins de Bordeaux, Laurent Perpigna Iban, représentant et porte-parole des Ultramarines, a répondu à la question de savoir ce qui pourrait faire que les yeux des filles et garçons de notre région, brillent pour le club au scapulaire.

« Avant toute chose, ils ont besoin de joueurs exemplaires, de figures dans une équipe, d’avoir un recrutement qui soit à la hauteur des espérances, c’est-à-dire des grands noms. Ou alors du moins des joueurs comme Gourcuff à une époque, qui avait quand même été LE responsable de l’arrivée de milliers de supporters des Girondins de Bordeaux puisqu’autour de sa personnalité, il avait réussi à fédérer beaucoup de monde. Les supporters des Girondins de Bordeaux ont besoin de figures auxquelles s’identifier, et les supporters des Girondins de Bordeaux, et ceux qui voudraient le devenir, ont besoin de pouvoir s’identifier à quelque chose qui soit plus qu’un club. C’est-à-dire un club, mais aussi son histoire, un patrimoine, et une fierté. Là-dessus, on a des exemples à l’étranger qui devraient attirer notre attention. Il n’y a pas de recette miracle pour qu’un club réussisse, mais en tout cas il y a une recette miracle pour qu’on ait une forte identification à ce club, et cette recette repose sur le respect des valeurs historiques d’un club. Je pense notamment au Celtic Glasgow, l’Athletic Bilbao. Pour bien connaitre ce club, c’est quand même extraordinaire quand vous arrivez près de San Mamés, et que vous avez 40000 personnes, dont 35000 qui portent le maillot du club. Le club est omniprésent dans la vie des habitants de la ville, les couleurs sont à tous les balcons. C’est quelque chose d’extraordinaire, et pourtant l’Athletic Bilbao n’a pas gagné ça grâce à ses résultats sportifs, mais justement parce qu’il a réussi à s’ancrer au cœur du territoire, dans le cœur des gens. C’est vraiment un exemple à suivre et ce serait bien que Bordeaux, avec son passif, son histoire, tout le bagage qu’on a derrière, redevienne un club qui soit tant aimé dans sa propre ville ».

Retranscription Girondins4Ever