Laurent Brun : “Il faut remettre l’église au centre du village et refaire des Girondins un club populaire, ce qu’il est de moins en moins”

Dans Podcastine et son quatrième volet, podcast relatant l’actualité des Girondins de Bordeaux depuis le titre de Champion de France en 2009 jusqu’à aujourd’hui, Laurent Brun a donné son ressenti sur l’éventuelle vente du FCGB dans les mois à venir.

« Pascal Rigo ? Je pense que c’est sérieux, et il y a eu d’autres dossiers plus moins officiellement déposés, et on pense à Bruno Fievet. Je ne connais pas le dossier, j’ai vu, j’ai lu. Je pense que si le club est vendeur, il faut étudier toutes les propositions qui arrivent sur le bureau. Il y en aura surement des saugrenues, ça arrive toujours, et surement des intéressantes, des très fiables. Il faut analyser tout ceci, mais je pense qu’il faut remettre l’église au centre du village et refaire des Girondins un club populaire, ce qu’il est de moins en moins. Il faut aussi remettre ce club à flot financièrement. Pour l’instant, il passe les examens devant la DNCG, c’est bien, mais aussi parce que l’actionnaire a aussi remis la main à la poche. Il faut voir, et étudier toutes les propositions de rachat ou d’accompagnement […] Si l’on se fie aux réseaux sociaux, je pense que les gens attendent aujourd’hui un changement de direction. Le groupe dur des supporters souhaite un départ du Président actuel et que les nouveaux repreneurs soient des garants de l’identité bordelaise, de l’entité bordelaise, de ce que représentent les Girondins de Bordeaux dans son histoire et dans son implantation géographique et culturelle. Repartir sur des bases simples, humbles, mais en remettant le club au niveau où il doit être d’un point de vue image d’abord, et d’un point de vue sportif ensuite. Sachant qu’il n’y a pas beaucoup de temps pour que cela se mette en place car il y a toujours les aléas sportifs et il ne faudrait pas que le club dégringole au classement, et se retrouve une nouvelle fois, peut-être, en deuxième division. On n’en est pas là, mais je pense que les supporters ont envie d’aimer de nouveau leur club, de se retrouver dans ce club ».

Retranscription Girondins4Ever