Ulrich Ramé : “La mixité est autorisée, donc jusqu’à 14 ans, des joueuses peuvent évoluer avec des garçons. Toute la génération aujourd’hui qui est en équipe professionnelle, est issue de ce modèle”

Ulrich Ramé, en plus d’une troisième place visée par l’équipe féminine professionnelle des Girondins de Bordeaux, veut développer la formation des filles. Mais qu’en est-il de la détection pour les féminines ?

« La mixité est autorisée, donc jusqu’à 14 ans, des joueuses peuvent évoluer avec des garçons. Toute la génération aujourd’hui qui est en équipe professionnelle, est issue de ce modèle-là. Il faudra voir dans plusieurs années, une fois que le foot féminin sera totalement autonome, quel sera le niveau. Au niveau de la Fédération, il y a un gros travail sur la formation à mettre en place, parce que la mixité permet aux joueuses aussi d’être dans la difficulté très jeunes. Et aujourd’hui on voit les résultats de nos équipes, Lyon et Paris, au niveau européen. L’équipe de France aussi, on est troisième au niveau de la FIFA, on est une nation forte. Maintenant, il faut bien prendre le virage avec ce développement du foot féminin en France ».

FCGB

Retranscription Giorndins4Ever