Eduardo Macia : “Les fonds d’investissement ne sont pas intéressés par la rentabilité de l’achat de joueurs, mais plus sur la rentabilité du club, c’est-à-dire la marque”

L’ancien directeur sportif des Girondins de Bordeaux, Eduardo Macia, a expliqué quelle était la volonté première des fonds d’investissement qui rachètent les clubs comme aux Girondins de Bordeaux : l’argent, et non pas le sportif.

« Réellement, les fonds d’investissement ne sont pas intéressés par la rentabilité de l’achat de joueurs, mais plus sur la rentabilité du club, c’est-à-dire la marque. Nous, en tant que gestionnaire, chaque jour, ce que nous voulons mener à bien est une soutenabilité financière en même temps d’avoir des résultats sportifs. Si les fonds d’investissements « épuisent » beaucoup ceux qui gèrent les clubs comme moi à Bordeaux ? Réellement, le fonds exerce une pression, comme toute personne du milieu financier puisque dans le même temps le fonds d’investissement a la pression de ses propres investisseurs, c’est-à-dire ceux qui mettent l’argent. Nous parlons du fait de mettre en place une rentabilité financière. Tu mets de l’argent dans un fonds d’investissement parce que tu veux avoir une rentabilité financière au même titre que ce qu’une banque ne te donne pas. Donc tu mets la pression au fonds d’investissement qui eux mettent la pression au secteur sportif, c’est-à-dire les clubs. C’est une chaîne de pression ».

7TeleValencia

Traduction par Magali, pour Girondins4Ever