Harald Schumacher : “Je ne suis pas allé m’excuser parce que je me suis dit ‘ça va aggraver les choses. Les français vont mal te parler, te pousser…et ça va faire un scandale’”

Harald Schumacher est revenu sur la sortie qu’il a effectué sur Patrick Battiston à l’époque lors de France-Allemagne en 1982.

« Ça va, c’est du football… Ce n’est pas du basket. Il y a du contact. […] C’est à la 56ème minute. Et Platini fait une passe en profondeur. Le ballon arrive, rebondir. Je me dis : ‘Patrick va me lober. Il faut que je saute. Haut’. Je saute, il rate le ballon, qui passé à côté de moi. Ça s’est passé très vite. Et là je me suis dit : ‘il va y avoir un choc’. Je me suis légèrement tourné, pour me protéger aussi. Pour me protéger […] Après le choc, je reste près de mon but. Personne ne vient me voir. Ni mes coéquipiers, ni les joueurs français. Pourquoi ? Je ne sais pas […] Je ne suis pas allé m’excuser parce que je me suis dit ‘ça va aggraver les choses. Les français vont mal te parler, te pousser…et ça va faire un scandale’. Pour éviter ça, je suis resté dans mon coin […] Dans un match comme celui-là, on est en seconde période, pas d’état d’âme tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin du match. Oui, bien sûr que j’étais désolé, hein ! […] A la fin, un journaliste vient vers moi et me dit ‘Monsieur Schumacher, Patrick Battiston a perdu deux dents !’. Et j’ai eu des mots stupides… Mais c’est parce que j’étais soulagé ! J’ai répondu : ‘je lui paierai le dentiste’. C’était un soulagement que ça ne soit pas plus grave ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever