Jean-Louis Gasset : “Le même constat que mes prédécesseurs ? Je suis assez fou pour penser que je peux y arriver”

Jean-Louis Gasset a, depuis son arrivée, fait le même constat que ses prédécesseurs au niveau de l’état d’esprit, du manque de continuité au niveau des performances des Girondins de Bordeaux. Mais il se veut positif et déterminé.

“Et ben, je suis assez fou pour penser que je peux y arriver, même s’il y en a qui se sont cassés les dents. Mais faire progresser les joueurs, s’il faut changer de méthodes et être plus dur, c’est pour eux. Dans la vie, on ne peut pas se permettre de faire un coup sur deux ou un coup sur trois. Ce n’est pas ça la vie. La vie, c’est de vouloir gagner tout le temps. Et c’est vrai que j’ai du mal à y arriver. Je vais leur faire comprendre. S’il faut changer de ton, de méthode, ok, il n’y a pas de problèmes, on a plusieurs personnages, on a plusieurs instruments. Mais ça dépend des joueurs. J’étais colère quand même pendant les vacances. Vous êtes très satisfait après le match à Strasbourg et après, vous voyez une autre équipe. Quand vous avez l’impression de tenir quelque chose et que tout d’un coup, de nouveau, ça vous échappe. Vous cherchez la bonne solution. Il vous faut trouver la régularité”.

Retranscription Girondins4Ever