Paul Lasne : “Il y a toujours ce préjugé qu’on nous colle sur le dos de joueur de playstation ou qui ne pensent qu’à acheter des voitures”

Paul Lasne s’est exprimé dans Sud Ouest sur la ressemblance entre l’écriture et le sport de haut niveau. « Il y a des points communs. Écrire est très difficile, il faut être très exigeant avec soi-même : personne ne nous attend alors que comme footballeur, nous avons des horaires d’entraînement précis, avec un coach et des amendes si on n’y est pas (rire) ! Là, je n’avais aucune obligation et c’est ce qui est le plus dur”. Il espère corriger l’image que le public se donne du footballeur. « Il y a toujours ce préjugé qu’on nous colle sur le dos de joueur de playstation ou qui ne pensent qu’à acheter des voitures. Mais je peux vous dire qu’en dix ans de carrière professionnelle, j’ai rencontré plus d’un footballeur qui a des passions en dehors de son sport ».