Grégory Schneider : “Demain, Bordeaux peut disparaitre, c’est le risque qu’on prend. C’est de ça qu’on parle”

(Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport)

Grégory Schneider a donné son ressenti sur le rachat des Girondins de Bordeaux par Gérard Lopez.

« C’était le seul, donc avoir comme seul projet, pour racheter un club comme Bordeaux, un mec qui dit en gros ‘je commence à faire des dettes et ensuite je ferai une bascule’… En fait, le mec se condamne à vivre sur un fil. Le LOSC devait vendre pour 120-140M€ chaque année. Ca a tenu, mais on sent que ça tient à la limite. Et avoir un club comme Bordeaux qui tombe… C’était le seul projet qui tenait à peu près debout, et on ne peut pas lui enlever ça… Ca dit quand même que le football marche sur la tête. Demain, Bordeaux peut disparaitre, c’est le risque qu’on prend. C’est de ça qu’on parle. C’est quand même malheureux »

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever