Le calendrier des Girondins connu

On pourrait croire que la plupart des supporteurs en aient marre et soient lassés d’une telle saison et de mois de galère enchaînés. Toutefois et comme à l’accoutumée, l’amour du football risque de primer et pousser les fans à retrouver l’antre du Matmut Atlantique. La Ligue 1 est enivrante et ce n’est pas les amateurs de paris sportifs au Canada et d’ailleurs qui vous diront l’inverse.

Peu de temps après le dévoilement du calendrier du futur exercice 2021/22 par la ligue de football professionnelle, l’heure est à l’analyse et à la découverte du calendrier des Girondins pour la prochaine saison.

Une meilleure saison attendue

Le maintien sportif aura mis très longtemps à intervenir lors de la précédente saison, il aura d’ailleurs fallu attendre les deux dernières journées pour s’assurer que l’un des clubs mythiques du championnat de France allait bel et bien conserver sa place parmi l’élite professionnelle et non pas sombrer dans ses méandres, en Ligue 2.

Il va sans dire que l’attente sera toute autre mais qu’en pleine reconstruction, les supporteurs et les joueurs eux-mêmes ne s’attendent pas forcément à connaître une saison incroyable. Bien sûr, l’objectif de jouer les premiers rôles ne semble pas cohérent mais celui d’obtenir un maintien serein et rapide permettrait dans un premier temps, de retrouver les standards d’un club qui depuis plusieurs années, ne végète clairement pas à sa bonne place.

Les rencontres importantes

C’est Bordeaux et son Matmut Atlantique qui auront le privilège d’accueillir le promu Clermont-Ferrand pour la première fois de la saison. Le match, prévu lors de la première journée contrastera peut-être avec l’ardu déplacement de la semaine suivante, programmé à Marseille.

Invaincu depuis tant d’années face aux Marseillais, les Bordelais recevront – dans un match qu’ils aiment tant – l’OM lors de la première journée des phases retour, après la trêve. Rendez-vous le week-end du 7/8/9 janvier pour un match qu’attendent impatiemment les supporteurs marines.

Concernant les grands matches face aux plus grosses cylindrées du championnat, on peut noter les rencontres face à Monaco le 2 ou 3 octobre prochain, la réception du PSG le 6 ou 7 puis la réception de l’Olympique Lyonnais un mois plus tard, le 5 ou le 6 décembre. Tout dépendant bien évidemment, de la programmation par les futurs diffuseurs de la Ligue 1.

En clôture de la première partie de saison, il est important de noter que les Bordelais recevront le champion de France en titre, à savoir le LOSC. La rencontre aura lieu durant la 19e journée et fort logiquement, avant la trêve hivernale où les joueurs et le staff auront le droit à un repos bien mérité lors des fêtes de Noël, comme c’est le cas chaque saison.

Scénario cauchemardesque ?

En cas de scénario catastrophe et si l’on imagine des similitudes avec la fin de la dernière saison, il semble important de se plonger sur le calendrier en fin de saison.

Bien que l’on espère pas avoir à prendre des points pour le maintien dans les dernières journées, il est bien de s’apercevoir que le calendrier en fin de saison semblerait favorable aux Girondins.

Pour preuve, les Girondins se déplaceront à Nantes, Angers et Brest mais recevront également Nice et Lorient lors des 35e et 37e journées.

L’arrivée de Gérard Lopez

Après les déboires financiers connus ces dernières semaines par le club aquitain, l’heure semble un peu plus au soulagement. La DNCG a fini par maintenir juridiquement le FCGB en Ligue 1 et le fond d’investissement dirigé par Gérard Lopez devrait le temps de quelques années, maintenir à flot la SASP. Bien que le dirigeant ne soit pas toujours apprécié partout où il est passé, il semble que Bordeaux n’ait plus forcément le choix quant à son repreneur.

L’aspect sportif devrait rapidement devenir la principale préoccupation dans l’ensemble du staff et des instances du club et c’est probablement la chose la plus important qui soit.

Rendez-vous le 8 août prochain pour le début d’une nouvelle saison, que l’on espère bien meilleure que la précédente du côté des supporteurs et d’un club tout entier !