David Lemos : “C’est un grand entraîneur suisse et on comprendra mieux avec le temps tout ce que notre football lui doit désormais”

Photo : Sputnik / Icon Sport

Journaliste spécialisé sur la Nati pour la RTS, David Lemos a donné son avis, sur ses réseaux sociaux, sur le départ de Vladimir Petkovic pour les Girondins de Bordeaux. “Apprendre la confirmation du départ de Petkovic au réveil. Avant lui, la Suisse avait eu son sélectionneur le plus populaire (Kuhn) puis le plus prestigieux (Hitzfeld). Le défi était immense et il l’a relevé tant statistiquement (meilleur ratio points/match de l’histoire), sur le plan des accomplissements (trois grands tournois => trois 8es de finale et le premier 1/4 depuis 67 ans), que sur le jeu présenté, une équipe en progression constante jusqu’à son match-référence, qui marquera une génération de Suisses. Tout ça, il l’a fait en ayant toujours une attitude exemplaire tant au bord du terrain qu’en dehors, en dépit de la défiance initiale et jamais estompée d’une partie de la presse, et qui a parfois pris des accents dérangeants qu’il faudra revisiter a posteriori, et questionner. Son seul “défaut” aura été de ne pas être un spécialiste du “service après-vente”, cette qualité qui maintient à flot la carrière de tant d’entraîneurs moyens. Il comprend 3 langues nationales, en parle 2, mais pour faire passer son message, jamais pour séduire l’auditoire. Cette “tare” le poursuivra en France, où la concurrence en la matière parmi ses pairs sera solide. Souhaitons-lui le succès et continuons de le suivre, c’est un grand entraîneur suisse et on comprendra mieux avec le temps tout ce que notre football lui doit désormais”.