Bertrand Latour : “Quand je veux construire une maison, j’aime bien que l’architecte soit bon. Je savais qu’avec Campos ça l’était, là je ne sais pas donc j’attends”

Sur la Chaine l’Equipe, Bertrand Latour a donné son avis sur la nouvelle ère qui se dessine après le rachat des Girondins de Bordeaux par Gérard Lopez et l’arrivée d’un nouvel entraineur Vladimir Petkovic.

« Il y a une nouvelle équipe, il y a un nouveau président, un nouveau discours, ok. Mais l’histoire de l’exigence etc… vu que ça fait 10 ans qu’ils font n’importe quoi, on l’a entendu 10 fois ‘vous allez voir ce que vous allez voir. Les mecs au Haillan tout le monde s’endort mais l’entraineur arrive avec des idées nouvelles et les mecs ne vont pas s’endormir’. Ça, ça marchera le jour où ils auront de bons joueurs à nouveau. Petkovic aussi brillant soit-il, il va faire comme tous les entraineurs du monde sauf deux, trois génies, c’est-à-dire qu’il est très dépendant de son effectif. Cet effectif que je considère à l’heure actuelle faible, la possibilité d’en changer, c’est d’avoir un génie au recrutement. Lopez avait son architecte de ses équipes, son génie à Lille, c’était Campos. Si on me dit qu’il arrive avec Campos, tu lui files une équipe et c’est magnifique. Là, il n’est pas là à ma connaissance. Avec Campos je sais que ça marchait, là, j’attends de voir. Quand je veux construire une maison, j’aime bien que l’architecte soit bon. Je savais qu’avec Campos ça l’était, là je ne sais pas donc j’attends ». 

Retranscription Girondins4Ever