Guy Roux : “Il était puni par Bez . Il s’entraînait avec un membre de l’équipe réserve, sur un terrain annexe, aux heures de l’entraînement du groupe pro. Sans ballon”

Guy Roux, dans Ouest France, s’est souvenu du moment où il a été mis au courant de l’intérêt de l’ancien joueur bordelais Enzo Scifo de venir dans son club l’AJ Auxerre.

« En 1989, je lis un article sur lui dans L’Équipe. Il était puni par (Claude) Bez (alors président des Girondins de Bordeaux). Il s’entraînait avec un membre de l’équipe réserve, sur un terrain annexe, aux heures de l’entraînement du groupe pro. Sans ballon. Il courait en long, en large, faisait des assouplissements. Il était malheureux comme tout. Dans l’article, Scifo avait dit : « Ils veulent me rendre fous. Ils ne veulent pas me laisser partir. » Et il avait parlé de nous : « Je ne peux aller qu’à Auxerre, qui n’a pas son compte dans le nombre d’étrangers autorisé et où il y a un entraîneur super. » (rires). Ça, personne ne me l’avait jamais dit”.