Henri Saivet : “Si Bordeaux démarre le match comme ils l’ont terminé face à Marseille, il y a des chances pour que les Girondins l’emportent”

Henri Saivet est revenu sur son passage au SCO d’Angers, l’adversaire du jour des Girondins de Bordeaux. “L’entraineur était Jean-Louis Garcia, qui était l’entraineur de la réserve des Girondins, donc il me connaissait. L’adaptation a été très facile. C’était un prêt de six mois, et ça s’est très bien passé. Quand j’arrive à Angers, on est 14-15èmes, et on finit 5-6ème. On a fait une belle remontée, avec également une demi-finale de Coupe de France : on avait perdu contre Paris. Franchement, c’était une très belle expérience, dans un club familial. A l’époque, on était en Ligue 2, mais on sentait déjà les prémices d’un club qui allait monter et qui allait durer. C’est un club qui se stabilise en première division, qui est structuré. Tous les ans, ils perdent des joueurs, mais ils continuent à garder l’identité du club et son ADN. C’est un exemple. Leur début de saison est très bon avec deux victoires en deux matches. Le SCO est un club qui se stabilise en première division. Peut-être que d’ici 3-4 ans, Angers jouera une Coupe d’Europe ou un tour préliminaire. Je ne serais pas surpris”.

Puis il donna son pronostic pour cette rencontre de 15 heures. “Ca sera très compliqué. Angers est bon à l’extérieur. Si Bordeaux démarre le match comme ils l’ont terminé face à Marseille, il y a des chances pour que les Girondins l’emportent, même si c’est difficilement. Angers a fait un bon début de saison, a de la confiance, et un collectif est en train de se créer. Cependant, je vois quand même une victoire de Bordeaux 1-0. J’espère que les supporters seront heureux et qu’on pourra fêter la victoire”.

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever