Frédéric Biancalani : “C’est parfois agaçant parce qu’on ne peut pas aller au bout de ce qu’on veut et, notamment, titiller des clubs comme Bordeaux ou Montpellier sur la durée”

Kristianstad, Sweden, Aug 18th 2021: FC Girondins de Bordeaux ahead of the semi final of the League Path Group 2, qualification to UEFA Womens Champions League between FC Girondins de Bordeaux and FC Slovacko at Kristianstads Fotbollsarena in Kristianstad, Sweden Peter Sonander/SPP UEFA Women s Champions League League Path Group 2 Round 1 – FC Girondins de Bordeaux v FC Slovacko PUBLICATIONxNOTxINxBRA

Dans Le Télégramme, le coach de Guingamp, Frédéric Biancalani, s’est plaint de ne pas avoir l’effectif pour concurrencer des équipes comme les Girondins de Bordeaux, notamment des suites de départs comme Solène Durand, Laura Bock, Anissa Lahmari ou encore Faustine Robert.

« Cela fait partie du jeu, même si c’est toujours difficile de perdre quatre ou cinq joueuses, en moyenne, par an […] C’est énorme de perdre autant de joueuses, surtout que ce sont des filles expérimentées. C’est parfois agaçant parce qu’on ne peut pas aller au bout de ce qu’on veut et, notamment, titiller des clubs comme Bordeaux ou Montpellier sur la durée ».