Nicolas De Préville : “Je suis aussi passé par des moments où j’avais aussi cette volonté de partir à l’étranger. A part des destinations exotiques, je n’ai pas eu vraiment cette opportunité”

L’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, Nicolas De Préville, est revenu sur cette longue période d’incertitude où, libre de tout contrat, il attendait qu’un challenge lui soit proposé.

« Le côté négatif, c’est de ne pas faire une vraie préparation, de s’entretenir avec un préparateur physique ou seul : faire essentiellement du travail foncier et pas beaucoup de ballon. C’est une chose rare pour moi, j’ai profité de beaucoup de temps avec ma famille et mes proches. On n’a jamais l’habitude d’avoir ces moments-là en juillet-août. Ca a été positif pour le côté familial, et négatif pour le côté physique. Je pense être prêt d’ici un bon mois, je serai à 100% […] J’étais dans une position de joueur libre, et je voulais aussi me laisser le temps de la réflexion, ne pas m’engager trop rapidement. C’est une décision importante de s’engager sur trois ans, ça conditionne la fin de ma carrière. J’ai 30 ans donc je m’engage sur mes 33 ans. Je suis aussi passé par des moments où j’avais aussi cette volonté de partir à l’étranger. A part des destinations exotiques, je n’ai pas eu vraiment cette opportunité. En France, Metz était un des clubs où je me voyais vraiment être »

Retranscription Girondins4Ever