Christophe Monzie : “Il n’y a pas 36 façons de soigner ça, il faut des corticoïdes, des anti-inflammatoires, et il est évident que cela vous handicape dans le rendement physique”

Christophe Monzie est revenu sur l’échec de la visite médicale de Josh Maja à Nottingham Forrest. L’attaquant des Girondins de Bordeaux, les semaines précédentes, souffrait d’une lyse isthmique lombaire. Peut-être y avait-il donc un lien de cause à effet avec ce transfert manqué.

« Josh Maja, sa visite médicale n’a pas été concluante. La blessure dont il souffre est une blessure embêtante. Une lyse isthmique, c’est quelque chose de très douloureux et ennuyeux. C’est un glissement de vertèbres. Il faut non seulement avoir une grosse musculature, ce qu’il a avec sa jeunesse, mais aussi une grosse part de volonté. Il n’y a pas 36 façons de soigner ça, il faut des corticoïdes, des anti-inflammatoires, et il est évident que cela vous handicape dans le rendement physique. Vous ne pouvez jamais véritablement vous jeter, jamais vraiment tacler, parce que vous n’êtes pas sûr de pouvoir vous relever. Il faut faire attention avec ça. Maintenant, il y a des kinés, des moyens remarquables pour essayer d’estomper cette faiblesse. Ce n’est pas une blessure très grave, mais c’est très embêtant. Ca touche au squelette, et j’espère qu’on aura la chance de revoir Josh en pleine forme avec Bordeaux. Mais pour l’instant je reste assez circonspect ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever