Philippe Doucet : “Ils étaient très, très encadrés par la DNCG, donc ils n’avaient pas non plus d’immenses possibilités”

Philippe Doucet a tenu à rappeler que les Girondins de Bordeaux n’avaient pas toutes les libertés lors de ce mercato, et que le club a tout de même réussi à faire des choses.

« Ils étaient de toute façon très, très encadrés par la DNCG, donc ils n’avaient pas non plus d’immenses possibilités. Recruter à Boavista, ça va encore, parce qu’on peut faire le prix de transfert qu’on veut, c’est le même propriétaire… Mais pour le reste, c’était très contraint. Grâce à la vente de Yacine Adli, ils ont quand même pu financer quelques joueurs »

Canal+

Retranscription Girondins4Ever