Patrice Lair : “Ce geste technique, c’est ça. Autrement, on ferait de l’athlétisme. Courir c’est bien, mais il faut jouer avec le ballon

Photo Régis HAZENFUS – https://www.facebook.com/photographe.regishazenfus/posts/1325248361265702

Patrice Lair est revenu sur l’élimination des Girondins de Bordeaux face à Wolfsburg, pointant du doigt le manque de qualité technique de ses joueuses.

« On a eu notre courage, on a marqué des beaux buts, mais on fait des fautes… On a un manque de maîtrise terrible. On perd des ballons qu’on ne doit jamais perdre. Le football, c’est de la maîtrise technique. On l’a vu sur les penalties. J’ai fait le choix de mettre les internationales, et elles loupent les penalties : ce n’est pas normal. Ce geste technique, c’est ça. Autrement, on ferait de l’athlétisme. Courir c’est bien, mais il faut jouer avec le ballon. Ce soir, on a eu beaucoup trop de déchet. Mais bon, on a été fantastiques au niveau de l’état d’esprit. L’équipe a été fantastique pendant un mois, elles ont fait des choses admirables. Mais c’est dommage parce qu’on détruit un peu le travail de solidarité, l’exemplarité. On est exemplaires dans l’état d’esprit, mais il faut autre chose. Oui c’est du lourd en face, mais à des moments du match on doit être capables de mettre le pied sur le ballon. J’ai des internationales quand même, j’ai des joueuses ! Mais non, on perd le ballon, on est au milieu de terrain et on se prend pour un numéro 10, alors qu’il faut jouer en deux touches… Là, on leur donne des contres. Avec la vitesse qu’elles ont, ça revient sans arrêt comme un boumerang. Mais heureusement, on a réussi à faire des coups, des changements tactiques nous ont réussis. Quand on marque le but extraordinaire par Micka, à ce moment-là, je me dis que tout tourne… Mais quand j’ai vu Eve manquer le premier penalty – et je la connais depuis des lustres – je me suis dit que ça sentait mauvais. Il y a eu un manque de maitrise, de fraicheur, mais on ne peut pas leur en vouloir. Elles ont fait un match de Coupe d’Europe assez incroyable. La fin est peut-être triste, mais on peut être fiers d’avoir tenu en échec cette équipe […] Le public nous a bien aidés aussi, il y a eu une ambiance super sympa. On remercie le public, les supporters ont été top. C’est dommage qu’il y ait cette fin qui aurait pu être bien. Je pense que, malheureusement, dans certaines poules, il y aura des équipes qui seront plus faibles que nous… au moins sur l’état d’esprit ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever