Jean-Claude Darcheville : “Même si je savais que j’allais à Bordeaux, on avait passé une année extraordinaire avec les Feindouno, Keita, Abardonado…”

PUBLICATIONxNOTxINxFRAxITA (pan19671); Ligue 1, 1. Französische Liga, quer, Jubel, Siegesjubel, Sieg, Sieger, Ligapokalsieg, Ligapokalsieger, Feier, feiern, Siegesfeier Finale Endspiel Ligapokalfinale Ligapokalendspiel Flutlicht Flutlichtspiel Faust Fäuste Coupe de la Ligue 2006/2007, Französischer Ligapokal, Girondins de Bordeaux, Pokal Pokalspiel Vdig Paris Freude, Begeisterung, Fußball Herren Mannschaft Frankreich Porträt optimistisch Randmotiv Personen

Dans Ouest-France, Jean-Claude Darcheville a donné son pire souvenir, celui d’avoir laissé Lorient en Ligue 2 pour peu de chose, alors qu’il savait qu’il allait s’engager avec les Girondins de Bordeaux.

“La descente en Ligue 2, cette année où on avait fait les deux finales, Coupe de France et Coupe de la Ligue (perdue contre Bordeaux, 0-3). Si on avait gagné à Metz lors de la dernière journée (1-1), on se serait maintenu. C’est mon plus grand regret, parce que même si je savais que j’allais à Bordeaux, on avait passé une année extraordinaire avec les Feindouno, Keita, Abardonado, etc. Donc partir et laisser le club en Ligue 2 était un moment très douloureux”.