Inès Jaurena : “On a vécu de belles choses en Coupe d’Europe, et ça a créé quelque chose dans l’équipe”

Photo Régis HAZENFUS – https://www.facebook.com/photographe.regishazenfus/posts/1328016720988866

Sur France Bleu Gironde, Inès Jaurena, est revenue sur l’ambiance avec un public en feu et les Ultramarines présents lors de la rencontre de Ligue des Champions face à Wolfsburg. « L’ambiance était incroyable, on est conscientes qu’on a procuré des émotions. Sur le terrain, on vit les émotions différemment, mais c’était à la fois une belle soirée, et une triste soirée. Lors de ce match, on a été portées, cela donne encore plus envie. C’est un tout autre contexte que le championnat. On ne s’entendait même pas sur le terrain, ça ajoute encore plus d’intensité, de fatigue parce qu’il faut crier pour se parler. Mais c’est beau ! Quand tu arrives sur le côté du kop, c’est différent ! Peut-être qu’on crée quelque chose avec les supporters. On a perdu, mais je pense qu’on a gagné le cœur des supporters ».

Puis elle s’est exprimée sur ce lendemain d’élimination malgré un match abouti. « C’est allé trop vite. En me couchant, je n’avais pas encore réalisé. Ce n’est que le lendemain qu’on se rend compte. Entre le moment où Micka marque et le moment où on est éliminées, j’ai l’impression qu’il s’est passé deux minutes. Un ascenseur ascensionnel. Il n’y a que le foot qui procure ça […] On s’est revues le lendemain, il y avait un mélange de fierté et de déception. On a vécu de belles choses en Coupe d’Europe, et ça a créé quelque chose dans l’équipe. Pour la plupart, c’est la première fois qu’on connaissait cette compétition. On avait vraiment envie de continuer. On est très déçues, et en même temps tout le monde au club nous a félicités, alors qu’on a perdu… Le lendemain, on a pas mal parlé, le coach nous a parlé, ça reste positif. On sait qu’il faut rebondir, mais que la Ligue des Champions on ne la reverra pas cette année ».

Retranscription Girondins4Ever