Patrick Estampe : “Vladimir Petkovic est en train de redonner du sens et de l’envie de se battre jusqu’à la fin, de ne pas baisser les bras”

Patrick Estampe, vice-président de l’US Bouscat, sur France Bleu Gironde, est revenu sur le match nul entre les Girondins de Bordeaux et le Stade Rennais (1-1).

 « C’était un match ennuyeux, et à la fin on se dit tant mieux, on repart avec un point… […] On ne voyait pas comment Bordeaux allait marquer… On ne voyait qu’une faute, un penalty, un pied dans le tapis pour l’emporter… C’est très miraculeux. Sur les trois derniers matches, on n’aurait jamais pensé qu’on arriverait à avoir autant de points […] L’état d’esprit, on peut dire que c’est un point positif depuis le début de la saison. Vladimir Petkovic est en train de redonner du sens et de l’envie de se battre jusqu’à la fin, de ne pas baisser les bras. ‘On ne sait jamais, il peut y en avoir une’… Je ne suis pas persuadé que l’année dernière, sur les matches de Marseille et Montpellier, on serait revenus. Après, il y a eu Benoit Costil qui revient bien cette année, et c’est grâce à lui qu’on a réussi à avoir ce point […] Il y a la patte de l’entraineur, les nouveaux joueurs, mais l’état d’esprit que donne l’entraineur à son équipe… C’est ce qu’on nous avait vendu en recrutant Petkovic, que c’était un meneur d’hommes, et qu’il donne confiance aux joueurs. L’année dernière, avec le groupe qu’on avait, nous ne serions pas revenus au score, même avec de la chance »

Retranscription Girondins4Ever