[J9] Les Tops-Flops Girondins4Ever de Monaco/Bordeaux

Flops à tous les étages

A part Timothée Pembélé (5) et Benoit Costil (5) qui ont maintenu leur niveau tout au long de la rencontre, on a vu une équipe faible sur le plan individuel et collectif.

Yacine Adli (3), Enock Kwateng (2) ou Hwang Ui-Jo (3) ont plutôt été à leur avantage en première mi-temps mais ils ont plongé comme le reste de l’équipe dans une seconde mi-temps cauchemardesque.

On peut rajouter à cette analyse, Vladimir Petkovic qui avait décidé de remettre le même 11 et la même défense pourtant plus que perméable (20 buts en 9 matchs et 8 buts sur les 4 dernières rencontres).

Une équipe trop facilement “débordable” défensivement et qui a de nouveau rendu une pâle copie au niveau offensif. Après la défaite cuisante à Nice, le “miracle” contre Rennes (le match aurait dû finir sur un score lourd en notre défaveur), cette nouvelle contre performance inquiétante oblige à une vraie réflexion sur l’équipe type et le schéma.

Fransérgio n’y arrive pas, Ricardo Mangas et Stian Gregersen à gauche non plus, Edson Mexer semble plus solide mais continue à commettre une à deux erreurs (souvent préjudiciables) par match, ni Javairô Dilrosun, ni Samuel Kalu n’ont d’impact suffisant sur les défenses adverses… La liste est longue.

Enfin, arrêtons de nous vendre que le groupe vit bien, que la semaine a été bonne, qu’on arrive confiant et avec les “crocs” pour finalement voir une équipe bien organisée pendant 30 minutes mais sans saveur et avec l’impression de venir juste pour limiter la casse.

La patience a des limites et il est temps M. Le Président de mettre un coup de pied dans la fourmilière et réveiller durablement les consciences.