Cédric Carrasso : “Là où j’ai eu le plus de proximité, où j’ai senti vraiment une alchimie tout autour, et c’était aussi un peu l’apothéose de ma carrière : c’était Laurent Blanc”

Sur AS Foot, émission présentée et animée par Nando Chachalana, Cédric Carrasso a été invité à donner l’entraineur qui l’a le plus marqué. S’il commence avec l’ancien coach des Girondins de Bordeaux Laurent Blanc, l’ancien portier bordelais finit avec Eric Gerets.

« Là où j’ai eu le plus de proximité, où j’ai senti vraiment une alchimie tout autour, et c’était aussi un peu l’apothéose de ma carrière : c’était Laurent Blanc. C’est vraiment quelqu’un qui est capable de faire jouer ses équipes et qui crée une équipe de copains, une équipe de football. Il est capable de faire beaucoup de choses avec ses joueurs. Mais après, j’ai une pensée aussi pour quelqu’un qui m’a marqué dans la gestion de son équipe : Eric Gerets. Il m’a énormément marqué, on s’est lié d’amitié. Il a une capacité à gérer son groupe assez incroyable. C’est un homme super. Ce sont vraiment les deux entraineurs qui m’ont marqué […] Pour Bordeaux, je suis un affectif. J’ai pour habitude de m’entendre bien avec tout le monde, j’ai eu très peu de problèmes avec des personnes. A cette époque-là, le 2009-2010, c’était trop court, mais magnifique. Il y avait tout un club, que ce soit du supporter, au gars qui était intendant… Tout le monde s’entendait bien, on a vécu un moment magique comme tout le monde rêverait de vivre dans sa carrière. J’ai eu la chance de le vivre avec ces gens-là, des personnes capables de former un collectif, tout un club. C’était vraiment agréable à vivre ».

Retranscription Girondins4Ever