Lilian Laslandes : “C‘était un duo, une entente, sans vraiment se connaitre dans la vie de tous les jours. On n’a jamais mangé ensemble, sauf lors de réunions entre nous”

Photo Icon Sport

Lilian Laslandes s’est remémoré l’attaque de feu des Girondins de Bordeaux lors du titre de 1999, et donc son entente avec Sylvain Wiltord.

« On ne se connaissait pas avant avec Sylvain. Je pense que j’ai plus analysé son jeu qu’il n’a analysé le mien. Que ce soit lui ou ensuite Pauleta qui marquent et qui nous fassent gagner… Pour moi, le football, c’est un sport de groupe. Bien sûr cela faisait plaisir de marquer en tant qu’attaquant, mais je n’étais pas obsédé par le but comme eux. Quand il y avait des miettes à récupérer ou des buts à marquer, j’essayais de faire mon travail, mais ce n’était pas une obsession. Pour l’association avec Sylvain, je lui ai dit ‘tourne autour de moi, et je vais essayer de te donner le ballon’. J’ai marqué 15 buts cette année 99, et je lui ai fait 12 passes décisives. C‘était un duo, une entente, sans vraiment se connaitre dans la vie de tous les jours. On n’a jamais mangé ensemble, sauf lors de réunions entre nous. Mais sur le terrain il y avait cette alchimie qui faisait qu’on se trouvait les yeux fermés. C’était une super année. Quand on commençait un match, on se demandait toujours combien on allait en mettre. Il sera là dimanche et ça me fera plaisir de le revoir parce que c’était un boute-en-train. On aimait un peu les mêmes choses aussi ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever