Christophe Monzie : “Si progression il y a dans cette équipe, elle est vraiment très, très lente”

Christophe Monzie s’est exprimé sur les prochaines échéances des Girondins de Bordeaux et notamment ce mois de novembre qui sera crucial.

« Paris, on le met à part, ce sera très compliqué. Mais il y aura après Reims un match capital à Metz, qui a encore pris la marée ce week-end… Si on le perd celui-là, c’est la fin des haricots. Si on perd à Saint-Symphorien, ça va sentir vraiment très mauvais. Ce sera un match comme celui qu’on a eu à Saint-Etienne. Mais d’abord, il y a Reims. Si jamais on ne gagne pas à Reims, cela peut provoquer un début de questionnement appuyé. On sera à la 12ème journée, au tiers du championnat, et à un moment donné même s’il faut du temps – et je suis le premier à vouloir l’accorder – on fait de la compétition… Les journées passent. Si progression il y a dans cette équipe, elle est vraiment très, très lente. J’ai l’impression que de week-end en week-end, ça va légèrement mieux, mais il y a toujours ce problème de disparité de forme entre les joueurs. Le jour où tout le monde sera au top, on va gagner des matches. Mais pour l’instant, on ne l’a jamais fait ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever