Nicolas Le Gardien : “Ça fait trois mois donc ils commencent à avoir des repères communs. C’est une excuse qu’on va moins entendre maintenant”

Screen Florian Sabathier

Sur TV7, Nicolas Le Gardien a évoqué la difficulté pour Vladimir Petkovic, depuis le début de la saison, de ne pas pouvoir aligner plusieurs le même onze de départ.

« Ça a été problématique surtout dans les premiers mois de la saison puisqu’il y a eu des blessés, des suspensions, avec aussi beaucoup de nouveaux joueurs qui avaient des automatismes à trouver, mais également avec des états de formes différents. Samuel Kalu ou Gideon Mensah ne sont pas allés en sélection car l’un l’a choisi et l’autre à cause d’une petite blessure. Il avait été en sélection avant mais il n’avait pas trop joué mais pas là donc pas possible de travailler ensemble. C’est encore plus difficile de trouver une osmose. Aujourd’hui, on arrive à un point où on a l’impression qu’en termes de forme les joueurs arrivent à peu près au même niveau. Il y avait un peu moins de joueurs que la dernière fois en sélection. Ça fait trois mois donc ils commencent à avoir des repères communs. C’est une excuse qu’on va moins entendre maintenant. On sent qu’il y a une sorte de re-départ ou il y a moyen de refaire un vrai départ ».

Retranscription Girondins4Ever