Rémi Oudin : « Peut-être que la situation, entre guillemets, ‘d’urgence’, enlève un peu cette insouciance et remet tout le monde un peu sur terre »

Rémi Oudin a été questionné sur le jeu que souhaitait mettre en place Vladimir Petkovic aux Girondins de Bordeaux. Le milieu de terrain bordelais ne nous a pas appris grand-chose, malheureusement, parlant de relance de derrière et d’adaptation à l’adversaire.

« On essaye de faire ce qu’on travaille toute la semaine, à savoir de relancer court, de repartir de derrière. Après, il y a ce que l’adversaire nous propose en retour, donc on s’adapte un peu. On essaye de faire le mieux possible sur le terrain, et ce qui est le mieux à l’instant T »

Il lui a ensuite été posé la question, en conférence de presse, de savoir si l’insouciance des débuts avait disparu au fil des rencontres, pour laisser place à l’urgence de prendre des points.

« Peut-être que la situation, entre guillemets, ‘d’urgence’, enlève un peu cette insouciance et remet tout le monde un peu sur terre. Maintenant, on a tous en tête les choses, on en prend tous conscience, notamment du classement. Il faut maintenant enlever cette insouciance, qu’on joue sur le terrain et qu’on remporte les matches […] Face à Brest, il faut gagner. On peut vouloir démontrer ce qu’on veut, le plus important dimanche, c’est les trois points. Il faut gagner, il faut l’emporter ».

Retranscription Girondins4Ever