François Grenet : « Dans cette situation, clairement, le fusible, même si je n’aime pas trop ce terme, c’est lui… »

Sur TV7François Grenet a donné son ressenti sur la situation fragilisée de Vladimir Petkovic, des suites du très mauvais début de saison des Girondins de Bordeaux.

« Les joueurs vont devoir se mettre minables »

« Dans cette situation, clairement, le fusible, même si je n’aime pas trop ce terme, c’est lui… Sur le papier, oui. Après, ça a un coût. Je ne sais pas si le club pourrait se le permettre. Mais c’est à Vladimir Petkovic, encore, parce qu’il est là, de continuer à chercher, et surtout de trouver les solutions. Que ce soit dans le travail qu’il entreprend pour trouver ce qui ne va pas, comme dans le choix des joueurs qu’il met sur le terrain pour faire ce qu’il faut. Parce que là, on a besoin d’un profil de joueur particulier dans cette situation, à savoir des joueurs qui ont conscience de la situation, qui ont conscience de ce que représente le club, et qui vont devoir se mettre minables ».

Retranscription Girondins4Ever