Vladimir Petkovic : “Ce dont je suis désolé, c’est de ne pas pouvoir leur rendre un bon spectacle en retour. Ça, on l’a toujours dans la tête”

En conférence de presse, Vladimir Petkovic a été questionné sur un éventuel changement de philosophie de jeu, à savoir s’il ne valait pas mieux désormais pour les Girondins de Bordeaux penser à défendre avant tout.

« Le foot se joue toujours dans deux directions. Il faut savoir bien défendre et quand on défend bien, on arrive à bien attaquer ensuite. Dans le foot moderne, tous les joueurs, même les numéros 9 et 10, peuvent jouer en défendant. Il faut faire ça, être prêt à se sacrifier, tout en se donnant au maximum. Evidemment, c’est un point de départ pour éviter ensuite les erreurs individuelles ».

Comme il l’avait déjà expliqué, il s’agit de la période de sa carrière où il a le moins de bons résultats. Mais pas question d’arriver à l’entrainement ou au match avec le boule au ventre.

« Non, je n’arrive pas avec une boule au ventre à l’entrainement ou au match. J’ai juste peur d’y prendre l’habitude, et c’est exactement l’opposé de ce qu’on veut faire. Il ne faut pas prendre l’habitude de ça. C’est pour ça qu’il faut faire tout notre possible pour prendre des points, avoir des victoires, et revenir là où on devrait être ».

Il compte une nouvelle fois sur les supporters pour aider l’équipe, et espère que ses joueurs et lui-même pourront leur rendre leur apport sur le terrain.

« C’est toujours un plaisir de voir ce stade. Même les supporters qui étaient à Strasbourg nous ont apporté un grand soutien. Ce dont je suis désolé, c’est de ne pas pouvoir leur rendre un bon spectacle en retour. Ça, on l’a toujours dans la tête, et c’est quelque chose qui doit toujours nous pousser. On doit être contents de ce que l’on fait, mais on doit leur donner du plaisir également ».

Retranscription Girondins4Ever