Vladimir Petkovic : “Le plus important est de rester humbles et compacts. Jeu, discipline, action-réaction…”

Vladimir Petkovic est longuement revenu, en conférence de presse, sur l’état d’esprit affiché par les joueurs des Girondins de Bordeaux face à l’Olympique Lyonnais dimanche dernier au Matmut Atlantique (2-2).

« On a été une vraie équipe pendant 90 minutes lors de ce match. Je pense qu’on a vu la disponibilité de chacun, et sur chaque action des joueurs retourner vers le ballon. Pendant 90 minutes, on a également eu une bonne phase défensive. On peut utiliser cela comme une base pour construire car on a bien fait les choses dans la phase défensive, mais également offensivement, dans le pressing et l’intensité. On a pu bien faire les choses. Le plus important est de rester humbles et compacts. Il faut rester réalistes et encore plus dans les dernières minutes, car on a eu cette opportunité de le gagner face à Lyon ».

Est-ce une prise de conscience – même tardive dans la saison – de ses joueurs ? Ou est-ce que c’est parce qu’il s’agissait d’une grosse cylindrée en face ?

« Je pense qu’il y a un peu de tout. C’est également la situation. Par exemple, face à de grosses équipes comme le Paris Saint-Germain, on a eu un peu peur et cette peur nous a fait du bien, elle nous a fait être plus au point. Ce que l’on a su démontrer lors du dernier match, il faut l’utiliser et s’en servir comme base pour évoluer, pour ne pas prendre de buts et ne pas faire d’erreurs individuelles. Ce qui est positif sur ce match, c’est justement qu’on a fait moins d’erreurs individuelle”.

Peut-on alors parler de match référence ?

« Dans un certain sens oui parce que contre un adversaire puissant, on a vu non seulement du jeu et de la discipline, mais également de l’action-réaction, ce qui est quelque chose d’important ».

Retranscription Girondins4Ever