Gaëtan Poussin : « En seconde, heureusement qu’on met le 4-2, parce que ça commençait vraiment à être dur dans les têtes, et même physiquement »

Au terme de cette rencontre entre les Girondins de Bordeaux et Strasbourg (4-3), match comptant pour la 22ème journée de Ligue 1, Gaëtan Poussin s’est exprimé :

« La semaine a commencé un peu difficilement avec la blessure de Benoit. Je tiens à lui passer tout mon courage même s’il sait que je reste avec lui. Et puis petit à petit, avec Greg (Coupet) on s’est mis dans la tête que j’étais numéro un pour quelques matches. Je me suis préparé gentiment, et le match est arrivé. J’ai fait une première intervention qui se passe plutôt bien, puis je me suis bien senti. Pour une première, je suis plutôt content de moi. La première intervention devant Ajorque ? C’est ce que j’ai dit avant le match, qu’il fallait que tout le monde soit sûr de soi. Je passe toujours négative et de passe vers l’arrière, chaque passe négative, on doit avancer pour montrer à l’autre équipe qu’on n’a pas peur. L’intervention vient très tôt dans le match, et cela a permis à l’équipe de dire ‘le gardien est là’. En seconde, heureusement qu’on met le 4-2, parce que ça commençait vraiment à être dur dans les têtes, et même physiquement. Mais on va retenir la victoire, les trois points, le superbe état d’esprit de tout le monde. Tout le monde s’est donné. Il y a des erreurs techniques, plein de choses, mais je trouve que dans l’état d’esprit les mecs sont à 100% et c’est magnifique ».

Prime Video

Retranscription Girondins4Ever