Yvan Plantey : « On a trop souvent regretté le fait que nos latéraux soient souvent en un contre un alors que là les milieux venaient donner leur aide »

Sur France Bleu Gironde, Yvan Plantey, journaliste, s’est expliqué sur la défense bordelaise face à Strasbourg et cette entraide entre joueurs, chose que l’on ne voyait pas forcément auparavant.

« A la mi-temps, avec les autres confrères journalistes on entendait certains évoquer la défense alors que c’est Gameiro qui se retire bien. Certes il n’y a pas Lacoux dans cette zone mais il compensait avec Pembélé côté droit. On a trop souvent regretté le fait que nos latéraux soient souvent en un contre un alors que là les milieux Lacoux, Fransérgio et Adli venaient donner leur aide. C’est pour ça que l’on était moins en difficulté sur les centres, Dimitri Liénard était très loin à chaque fois et il centrait arrêté. Je pense qu’on a bien défendu et si on veut être un peu tatillon, il y a eu un tout petit coup de moins bien vers la 30ème-35ème…« 

Puis il reviendra sur la période de doute et de crispation que les joueurs Girondins ont eu, cette peur de perdre le match sans doute, surtout quand Strasbourg est revenu dans le match.

« Je me disais à 3-0, est-ce qu’il fallait fermer la boutique ou en mettre un 4ème ? Le premier clean-sheet, pourquoi pas ? Mais on n’y croyait pas trop. D’ailleurs Petkovic disait qu’il y avait la peur de gagner […] C’était l’idée de dire qu’on a des joueurs qui ne sont plus tellement habitués à gagner et qui commencent à avoir les genoux qui tremblent dès qu’ils commencent à mener. »

Retranscription Girondins4Ever