Dorian Bercheny : « Si tu ne mets pas les bonnes personnes aux bons endroits ça ne fonctionne pas et tu ne peux pas rebondir »

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Dorian Bercheny, journaliste pour la radio, s’est exprimé sur le fait que cela avait réussi sportivement à Lille au contraire de Bordeaux. Admar Lopes était peut-être mieux entouré à Lille.

 

« C’est exactement ça, c’est finalement les bonnes personnes au bon endroit, au bon moment, avec un accompagnement et tout ça. Admar Lopes il est lâché dans la nature, on peut lui reprocher que le recrutement n’est pas bon, il y a une communication qui est à revoir… Mais effectivement si tu ne mets pas les bonnes personnes… Et c’est aussi valable sur le sportif, quand tu mets Gideon Mensah qui est excellent à gauche, le match d’après il est à droite tu ne sais pas trop pourquoi. Là on a un peu le syndrome sur la pelouse, un peu le syndrome à côté. Si tu ne mets pas les bonnes personnes aux bons endroits ça ne fonctionne pas et tu ne peux pas rebondir forcément. »

 

Dans le football tout est possible tant que mathématiquement ce n’est pas fini.

 

« C’est sûr mais ce qui est terrible c’est que les supporters y croient, puis le lendemain il y croient plus et je pense que la descente d’adrénaline puis la remontée, ça devient assez lourd à porter. Quand tu finis barragiste, tant mieux, on essaiera de se sauver en étant barragiste mais je pense que cette souffrance et ces montagnes russes commencent quand même à en user certains. »

 

Retranscription Girondins4Ever