Julien Bée (GoldFM) : « Ce qui me dégoûte, c’est qu’ils aient menti au club, en disant que ce n’était pas vrai, pour éviter les sanctions. On ne veut plus les voir »

Dans l’avant match de GoldFM, Julien Bée est revenu sur l’information que nous vous avons révélée, à savoir que quatre joueurs des Girondins de Bordeaux ont fait un Futsal lundi dernier, alors que c’est tout bonnement interdit, qui plus est sur un jour dit « off ».

« C’est un gros doigt d’honneur aux Girondins de Bordeaux. C’est un gros doit d’honneur à l’institution. C’est un gros doigt d’honneur aux supporters. En leur disant : nous, on continue de vivre, ce n’est pas parce que votre club descend… Je dis bien ‘votre club’, parce qu’ils ne se sentent pas du tout bordelais, et encore moins un garçon comme Yacine Adli qui n’appartient plus aux Girondins mais à l’AC Milan. Si ce n’est pas fait exprès, c’est quand même une honte. Je vais rajouter que c’est honteux de leur part d’avoir dit (à la direction) que ce n’était pas vrai, parce qu’il y a des dizaines de témoins qui les ont vus jouer. C’est un double doigt d’honneur qu’ils font aux Girondins de Bordeaux et aux supporters, en mentant sciemment, en disant qu’ils n’avaient pas fait ce match de futsal. On m’a même dit qu’ils l’avaient fait pendant quatre lundis d’affilée… On se fout vraiment de notre gueule […] Ce qui me dégoûte, c’est qu’ils aient menti au club, en disant que ce n’était pas vrai, pour éviter les sanctions. Après, je ne sais pas quelles sanctions seront prises, mais Yacine Adli, M’Baye Niang, Mehdi Zerkane, Abdel Medioub… Ces quatre-là, il faut qu’ils soient sanctionnés, il ne faut plus qu’on les voie. On ne veut plus les voir. Quand on fait ça, même pour s’amuser, pour s’aérer la tête… Moi, je ne veux pas savoir, ils ne sont pas Champions de France… Là, ils sont en train d’envoyer le club en Ligue 2, ils ne se battent pas sur le terrain, et ils viennent en plus s’amuser et rigoler sur un terrain de foot à cinq. C’est honteux ».