Johann (Gold/G4E) : « Le stade, je le vois hostile. J’ai peur qu’il y ait des pleurs, mais aussi beaucoup d’animosité et de colère »

Dans l’avant match de GoldFM, Johann, débriefeur pour la radio et également rédacteur pour Girondins4Ever, s’est demandé ce que pourrait être l’ambiance samedi au stade, lors du match entre les Girondins de Bordeaux et Lorient, dans le contexte actuel.

« Le stade, je le vois hostile, oui. Après, je ne suis pas dans la tête des gens, donc je ne peux pas penser à leur place… Mais je pense qu’il va y avoir des actions menées et des discours de la part des leaders Ultras. Peut-être des banderoles qui auront été faites d’ici là. Je peux comprendre aussi qu’il y ait une hostilité parce qu’on est Bordeaux, on n’a pas l’habitude de jouer la descente, encore moins de descendre sportivement… 1960… La majeure partie des supporters ne l’ont pas connue, et ils n’ont connu que la descente administrative de 1992. Là, il va y avoir du dépit, beaucoup de tristesse, mais la tristesse amène aussi beaucoup de colère. Comme les gens ne sont pas habitués à jouer cette descente et donc d’être peut-être officialisés en Ligue 2 au bout de 90 minutes, j’ai peur qu’il y ait des pleurs, mais aussi beaucoup d’animosité et de colère. J’espère que la direction et David Guion ne vont pas en plus faire l’erreur d’aligner des joueurs qui ont foutu le club comme ça, et des joueurs qui ont tapé le Futsal le lundi… […] Cela pourrait même porter plus préjudice parce que si jamais il y avait un de ces quatre joueurs aligné sur le terrain ou dans le groupe samedi, j’ai peur qu’il y ait de l’animosité, avec en plus la Ligue 2 qui se confirme… Cela pourrait vraiment déborder, et cela porterait préjudice au FCGB, on n’a pas besoin de ça ».