Fabrice Abriel : « C’est un des seuls clubs où j’ai rêvé de jouer. Si Bordeaux m’avait appelé, j’y serai allé »

Sur ARL, Fabrice Abriel, ancien joueur du FC Lorient et coach de Fleury aujourd’hui, s’est exprimé sur la descente des Girondins de Bordeaux, que ce soit en Ligue 2 ou dans la hiérarchie du football français. Lui qui avait déjà expliqué avoir failli y signer, rappelle qu’il s’agit d’un grand club français.

« Oui, j’ai l’impression que ce club meure. C’est un club qui a une histoire dans le football français. C’est un des seuls clubs où j’ai rêvé de jouer. Si Bordeaux m’avait appelé, j’y serai allé. Ça ne s’est pas fait, parce qu’il n’y a pas eu les bonnes circonstances, et tout n’était pas réuni. J’ai joué à Paris, à Marseille… Lyon ne m’attirait pas plus que Bordeaux par exemple, même s’il fait partie des grands clubs aussi, comme Lille. Maintenant, le Bordeaux d’avant, on n’y est plus. On n’y est plus dans ce côté formateur. Maintenant, on ne voit plus des jeunes joueurs qui sont en équipe première, qui ont des résultats, qui jouent des Coupes d’Europe… Il y avait beaucoup de jeunes talents qui s’exprimaient dans ce club, et on sentait qu’il y avait une qualité de jeu, une force… J’ai joué contre Bordeaux en 2009 quand ils ont été Champions, puis on a été Champions avec Marseille ensuite. A partir de ce moment-là, quand ils ont commencé à perdre le niveau des résultats du haut, ça commençait à devenir compliqué ».

Retranscription Girondins4Ever