Sébastien Tarrago : « Gérard Lopez est un génie, c’est un illusionniste. Il arrive à se mettre dans la poche à peu près tout le monde dans l’entourage des Girondins de Bordeaux et c’est très inquiétant »

Dans L’Equipe de Greg, le sujet de l’émission sur les Girondins de Bordeaux était tout trouvé : Le club est-il en grand danger ? Cela nous paraît compliqué de tirer des enseignements sympathiques de ce qu’il se passe du côté des Girondins de Bordeaux. On se demande déjà d’un strict point de vue sportif s’il y a une chance de s’en sortir. Le point de vue de Sébastien Tarrago.

 

« On commence à en douter énormément. Cela étant dit c’est mathématiquement possible. Une série et peut-être que tu te relances. Il y a quand même des barrages pour le 18ème, on ne va pas les condamner. Mais on ne voit pas comment franchement… Quiconque regarde les matchs aujourd’hui des Girondins de Bordeaux… On ne voit pas sur quel ressort appuyer pour que cela se passe mieux. Moi depuis l’été dernier, je suis effaré qu’on ait confié les clés de ce club à Gérard Lopez. Je l’ai dit 1000 fois. Je ne comprends pas comment on peut confier les clés encore une fois à un homme à qui on venait de les prendre, en l’occurrence celles du LOSC. Mais là, il fallait les rendre tout de suite, les clés. On est venu le chercher, on lui a dit Monsieur, il faut rendre la maison. Ce n’est plus possible. Et c’est ce qu’il s’est passé à Lille. Il y avait des dettes oui, la gestion était nébuleuse… Tout le monde couvre un peu tout le monde parce que ça arrange tout le monde. Il y a des choses qui ressortiront plus tard. Mais comment est-ce possible ? Comment le football français a-t-il pu accepter cela ? Alors Gérard Lopez est un génie, c’est un illusionniste. Il arrive à se mettre dans la poche à peu près tout le monde dans l’entourage des Girondins de Bordeaux et c’est très inquiétant parce que ce qu’on voit à Bordeaux c’est pire que quand Jean-Michel Aulas a cédé aux supporters pour Bruno Génésio. Et on en voit encore les conséquences aujourd’hui. Mais là aujourd’hui, tu as l’impression que le club est dirigé par les supporters. Cela sert à qui à part à Gérard Lopez ? A personne… Le jour où les supporters décident de ce qu’il se passe dans un club, il y a de quoi s’inquiéter. »

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever