Benoît Trémoulinas : « Le mec, c’était tout le temps le premier à l’entraînement, il était bosseur, il était travailleur »

Dans L’Equipe de Greg, Benoît Trémoulinas s’est exprimé suite aux chants scandaleux proférés par un groupe de supporters niçois, à l’encontre du regretté Emiliano Sala. L’attaquant argentin était arrivé aux Girondins alors que le latéral gauche y jouait encore et il se souvient de sa gentillesse.

« Il était d’une gentillesse c’était assez incroyable. Moi je l’ai connu lorsqu’il était arrivé, je crois avec Valentin Vada qui était aussi un jeune joueur argentin, au centre de formation des Girondins. Le mec, c’était tout le temps le premier à l’entraînement, il était bosseur, il était travailleur. De temps en temps, quand il montait avec nous chez les pros, il prenait des brins, Carlos Henrique lui mettait des tacles, Marc Planus pareil et puis le mec ne disait jamais rien, il y retournait. Et à la fin de l’entraînement il rigolait avec toi et il parlait avec les défenseurs. Il leur disait « eh je vous ai un peu embêté mais vous aussi ». Le mec c’était une pâte, c’était incroyable. »

Sébastien Tarrago s’est lui aussi exprimé sur l’ancien joueur argentin.

« Il a souffert de son passage à Bordeaux d’ailleurs. Il a trouvé qu’il y avait une forme d’injustice à l’époque, vis-à-vis du manque de chance qu’il a eue. »

Ce que Benoît Trémoulinas a confirmé.

« Effectivement il aurait pu avoir plus sa chance, comme Gaëtan Laborde aussi aurait pu l’avoir. Mais de son côté perso c’était un mec incroyable, vraiment. »

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever