Marc (Débriefeur Gold FM) : « Gérard Lopez a racheté le club avec de la dette, c’est la seule chose qu’il a fait. Ce jeu là de racheter un club avec l’argent des autres on sait ce que ça peut donner »

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Dans Les Débriefeurs sur Gold FM, Julien Bée est revenu avec Marc, sur l’ambiance dans le Virage Sud, lors de ce Bordeaux – Lorient.

 

« Pour le discours dans le Virage Sud, je n’avais pas besoin que l’on me fasse un historique des 3 dernières années… Les joueurs ont été nuls, la direction est nulle, le staff est nul, la présidence entière est nulle, la direction sportive est nulle. J’ai essayé de chanter ma colère, ça me déprime… Encore une fois on joue à 5 derrière, il faut absolument que tu gagnes… J’en veux beaucoup au Président, je vais être très franc. Les joueurs sont les premiers responsables, il n’y a aucun problème, par contre le guignol, excusez moi du terme, le Monsieur qui nous a choisi deux fois les entraîneurs d’une incompétence folle, c’est le Président. C’est le Président qui a choisi la direction sportive. Il a tout fait, il a été incapable de gérer sa saison… On est en Ligue 2, j’ai très peur qu’on ne remonte pas parce que l’année prochaine on ne sera pas taillés pour. Il n’y aura que 2 montées… Attention à ce que l’année prochaine on ne descende pas plus bas. Gérard Lopez a racheté le club avec de la dette, c’est la seule chose qu’il a fait. Ce jeu là de racheter un club avec l’argent des autres on sait ce que ça peut donner. Si l’année prochaine on n’a pas d’argent parce que les 3/4 des joueurs vont avoir des ruptures de contrats du fait de la descente en Ligue 2, ça doit être calé dans leurs contrats. Il n’y aura pas d’argent pour acheter des joueurs et Dieu sait qu’il faut acheter des joueurs pour la Ligue 2 puisque le groupe actuel n’est pas taillé pour. Le groupe actuel descend en Ligue 2 donc attention c’est très noir. Les clubs qui sont descendus d’année en année ça existe. Ne nous croyons pas invincibles parce qu’on s’appelle les Girondins de Bordeaux. Le match est tellement anecdotique… Il y avait des banderoles bien choisies et des tifos bien choisis. De toute façon je pense que tout le monde était déprimé au stade… »

 

Retranscription Girondins4Ever.

 

Le podcast de l’après-match :