Eric Di Méco : « Gérard Lopez, il focalise les haines du moment parce que c’est lui le Président en poste quand le club descend »

Dans Rothen s’enflamme sur RMC, Eric Di Méco, consultant pour la radio, s’est exprimé sur la situation des Girondins de Bordeaux mais aussi de son Président Gérard Lopez, sur qui les regards se portent aussi ces derniers temps.

 

« Gérard Lopez il focalise les haines du moment parce que c’est lui le Président en poste quand le club descend mais on a quand même l’impression que c’est inéluctable sur la gestion, ces dernières années. Tu as l’impression que c’est inéluctable, un peu comme l’AS Saint-Etienne, quand tu fleurtes trop avec la fin, quand tu fais autant d’erreurs de recrutements, de choix d’entraîneurs, de directeurs sportifs. Les histoires à Bordeaux il y en a une quelques unes depuis certaines années. Donc lui il va tout prendre sur la gueule parce que malheureusement il est arrivé là un peu comme le sauveur puis il n’a pas fait mieux. Mais il y en a quelques une avant… Là ils ont touché le fond. »

 

Il a aussi évoqué l’histoire entre Benoît Costil et les supporters, lors du match contre Montpellier et les accusations de racisme.

 

« Il y a eu cette fameuse embrouille aussi avec les supporters dans l’affaire Benoît Costil, là où le Président est intervenu… C’est fou… »

 

Retranscription Girondins4Ever