Philippe Fargeon : « Il faut repartir rapidement avec des joueurs de qualité, des joueurs qui ont envie de mouiller le maillot, des joueurs qui aiment ce club »

Photo Icon Sport

Sur France Bleu Gironde (100% Girondins), l’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, Philippe Fargeon, a évoqué la Ligue 2, et l’objectif de remontée en Ligue 1 dès la saison prochaine.

« D’abord, il faut tout faire pour remonter rapidement. On a eu la chance, nous, de remonter tout de suite, et on avait une équipe exceptionnelle en 92. Je rappelle qu’on est descendu financièrement, et pas sportivement, puis qu’on était 10èmes du championnat. A la dernière journée, on joue la Coupe d’Europe, et on perd à Lyon sur un penalty. Toujours est-il, il faut à tout prix que cette équipe reparte sur de bonnes bases. Cela veut dire qu’aujourd’hui, on a des joueurs qui ont le niveau, et d’autres ne l’ont pas. Il faut d’abord retravailler par le bas. Si on se dit qu’on va s’en sortir en faisant un coup, comme cette année, on va se retrouver la saison prochaine dans la même situation. Il faut repartir rapidement avec des joueurs de qualité, des joueurs qui ont envie de mouiller le maillot, des joueurs qui aiment ce club. C’est important, et pas des joueurs qui sont en prêt, et qui sont uniquement là pour se sortir de la situation dans laquelle ils sont dans leur club de base. Et donc, trouver un amalgame. Il y a des joueurs qui veulent rester en Ligue 2, ça a été le cas quand nous, on est descendus. On était trois ou quatre à vouloir rester pour sauver le club, c’était le but. Il faut trouver ces joueurs-là et s’appuyer là-dessus. Les jeunes du centre de formation aussi sont là, et ils ont tout intérêt à vouloir remonter avec le club, ils auront une meilleure valeur marchande qu’en partant. Et après il faut travailler, remettre tout en place, aller dans les petits clubs de la région, se faire reconnaitre, redonner le blason aux Girondins. Et montrer les joueurs qui ont été Champions du Monde et qui ont porté ce maillot, aux nouveaux joueurs. Tous les supporters ont cette histoire, et les joueurs qui portent le maillot ne l’ont pas. C’est là le problème. C’est surement partout, mais je m’en fous, ce sont les Girondins qui m’intéressent ».

Retranscription Girondins4Ever