Christophe Monzie : « Pourquoi ne pas avoir exprimé plus tôt cette colère quand mathématiquement et sportivement il était peut-être encore temps de le faire ? »

Sur ARL, Christophe Monzie est revenu sur les actions des supporters lors de la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et le FC Lorient.

« Les supporters se sont tuent, longtemps, et je m’étais étonné de ce silence, alors que c’était peut-être à ce moment-là le moment de le faire. On peut comprendre leur ras le bol. Je m’étonne simplement et je continue, plus que jamais, de m’étonner que ce ras le bol et surtout cette colère, bien légitime, n’ait pas été exprimée plus tôt par les supporters. Cette banderole est terrible. Est-ce qu’il n’aurait pas fallu le faire plus tôt puisque les supporters avaient tant de pouvoir sur les décisions du club cette année, en tout cas ils étaient en contact permanent et très étroit avec la direction, au point d’avoir le numéro de téléphone du Président quand même (ce qui a toujours été le cas ces dernières années, ndlr). Pourquoi ne pas avoir exprimé plus tôt cette colère quand mathématiquement et sportivement il était peut-être encore temps de le faire ? […] La coupe est pleine pour les supporters depuis bien longtemps. C’est une année difficile pour nous aussi les journalistes qui sommes aussi supporters de cœur, donc on peut les comprendre, eux qui vivent pour ce club, dépensent de l’argent pour ce club, paient leurs déplacements à leurs frais pour les encourager ».

Michel Le Blayo a également donné son avis sur le sujet.

« On est toujours en droit de se poser les questions. Moi, je n’ai pas vraiment de réponses concernant le rôle des supporters, je ne connais pas les liens qu’ils ont avec la direction du club. On entend des choses mais ce qu’ils ont fait samedi, c’est trop tard. Soit il fallait intervenir avant, soit attendre la fin, pour tirer les conclusions, et surtout tirer les bonnes conclusions, pour voir comment le club va repartir et à quel niveau. Ça, c’est aussi une question qu’on est en droit de se poser ».

Retranscription Girondins4Ever