Christophe Hutteau : « Il y a un vieil adage qui dit que quand le chat n’est pas là les souris dansent, et force est de constater que les souris ont beaucoup dansé, au propre comme au figuré cette année… »

Sur France 3 NoA, l’agent de joueurs/joueuses Christophe Hutteau, a donné son ressenti sur la faible présence du Président et propriétaire des Girondins à Bordeaux, Gérard Lopez. Puis Christophe Hutteau parla également du directeur sportif, Admar Lopes.

« Je ne le connais pas assez. Mais oui, il est trop peu souvent là, assurément. Dans toute structure, toute société, il faut un patron au quotidien, un manager. Il y a un vieil adage qui dit que quand le chat n’est pas là les souris dansent, et force est de constater que les souris ont beaucoup dansé, au propre comme au figuré cette année… Oui, il y a un vrai problème. Après, je ne lui jette pas la pierre, je pense que c’est quelqu’un qui a essayé de faire, qui a hérité d’une situation catastrophique, mais il a assurément sa part de responsabilité. Il y en a un pour qui j’ai de la sympathie et du respect, c’est Admar Lopes. Je n’ai jamais fait d’affaires avec lui, donc on ne peut pas me taxer de favoritisme. Mais quand vous êtes en face de lui, vous voyez que c’est un garçon qui connait le football, qui a une vraie approche footballistique, une approche saine du football. Est-ce que c’était l’homme pour occuper le poste de directeur sportif ? C’était une première pour lui, il était responsable du recrutement auparavant… ».

Retranscription Girondins4Ever