Pierre Hurmic : « Il ne va pas falloir seulement remonter de la Ligue 2, mais il va falloir reconstruire un club de foot conforme à l’esprit Girondins »

Lors du conseil de Bordeaux Métropole, Pierre Hurmic s’est exprimé sur la situation actuelle des Girondins de Bordeaux, qui vont descendre en Ligue 2.

« On partage tous les inquiétudes économiques dans le cadre de nos relations avec ce club. Ce que j’ai envie de dire c’est que nos relations avec les Girondins de Bordeaux ne sont pas que des relations économiques. Le club fait partie depuis 140 ans du patrimoine de tous les bordelais. Nous allons être nombreux samedi à être attristés par la descente en Ligue 2. C’est un triste moment pour notre club, notre ville, notre métropole, mais aussi pour tous les supporters, toutes celles et tous ceux qui y sont attachés. Une nouvelle page de l’histoire des Girondins va s’ouvrir à partir de samedi. Le club doit apprendre de ses erreurs de cette saison ratée, et plus largement de la dérive qu’il connait depuis plusieurs années. La dérive a surtout commencé en 2018 au rachat du club par les américains. La situation n‘a pas changé. Ce sont toujours les fonds de pension, King Street et Fortress, qui sont les véritables propriétaires de notre club, ce sont les créanciers, et ceux qui sont à même de faire la pluie et le beau temps en ce qui concerne le devenir du club. Cette dérive a démarré sérieusement en 2018. Progressivement, les Girondins se sont éloignés des valeurs qui fondaient ‘l’esprit Girondins’, qu’incarne bien Alain Giresse : l’encrage dans le territoire, la formation, la confiance avec les supporters, le dialogue avec les acteurs sociaux économiques et les institutions locales. J’ai tendance à penser que tout ça, reste à construire. Il ne va pas falloir seulement remonter de la Ligue 2, mais il va falloir reconstruire un club de foot conforme à l’esprit Girondins. On a eu un sursit d’un an. On a cru que ce club allait se réformer, se maintenir dans l’élite du football français, et ça n’a pas été le cas. Peut-être qu’un malheur peut être bon, et que cette descente pourra permettre cette reconquête de l’esprit girondins. C’est une opportunité pour refonder totalement ce que doit être le club des Girondins de Bordeaux ».

Retranscription Girondins4Ever