Jacques D’Arrigo : « Un loyer de plus de 4 millions d’euros pour une jauge réduite de moitié ce n’est pas très cohérent »

Sur France Bleu Gironde, Jacques D’Arrigo, ancien Directeur de la communication et commercial aux Girondins entre Janvier 2018 et Mars 2020, s’est exprimé sur l’impossibilité de continuer au Matmut Atlantique si la rétrogradation par la DNCG était confirmée. Le stade sera déjà réduit de moitié en format Ligue 2 donc en National, aves les frais de fonctionnement, cela deviendrait très compliqué de jouer dedans.

 

« Oui, il y a déjà eu des reports de loyers donc à un moment il faut quand même rembourser les gens qui ont payé au départ. Un loyer de plus de 4 millions d’euros pour une jauge réduite de moitié ce n’est pas très cohérent. L’UBB a fait le choix, à mon avis à très juste titre, de rester à Chaban, qui est un stade extrêmement populaire. Ils vont peut-être refaire quelques matchs, comme ils le faisaient dans le passé, au Matmut Atlantique, qui est un stade exceptionnel également mais où il y a eu un peu moins d’histoire, de succès à part un soir d’Août 2018 contre La Gantoise, qui a marqué un joueur comme Aurélien Tchouaméni qui disait ce soir là qu’il a senti le stade vibrer sous ses pieds et ils ont été transcendés grâce à ce public fantastique. »

 

 

Retranscription Girondins4Ever