Eric Di Meco : « C’est là où ce sera important que les supporters ne lâchent pas »

Eric Di Meco a commenté la décision de la DNCG de rétrograder les Girondins de Bordeaux en National, tout en faisant le parallèle avec ce qu’il avait vécu à l’Olympique de Marseille. L’ancien joueur et désormais consultant explique qu’il faut partir avec des jeunes et des vieux briscards pour remonter.

« J’ai connu cette situation, avec l’épopée des minots, il y a 40 ans à l’Olympique de Marseille. Le club allait mettre la clé sous la porte… le tribunal de commerce avait décrété une liquidation judiciaire. Ces sont les jeunes qui sont repartis, et ça a mis quatre ans pour remonter. Ça a mis quatre ans. Mais ça a créé un truc, ça a permis à des jeunes qui n’auraient pas eu leur chance d’émerger… Tu remontes avec des jeunes qui avaient permis au club de se sauver, et des grands anciens… A l’époque, c’étaient des mecs qui avaient fait de belles carrières, il y en avait trois ou quatre. C’est possible, mais ça peut être long. C’est là où ce sera important que les supporters ne lâchent pas […] Après, sur le sujet du manque d’identité… Citez-moi un club en France où il y a une forte identité… A Marseille, quand ça gagne, ok, mais si ça végète, c’est quoi l’identité ? […] En tout cas, tout ça pour essayer de faire un parallèle et donner de l’espoir avec ce que j’ai vécu ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever