Ludovic Obraniak : « Je vous dis que ça sent la douille… »

Photo Icon Sport

Ludovic Obraniak a réagi au fait que Zinedine Zidane, l’ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, aurait dit non au Paris Saint-Germain, et penserait à coacher l’Equipe de France après la Coupe du Monde.

« Je comprends très bien qu’il y a le spectre de l’Equipe de France, qu’il a gagné énormément de choses en club, que la perspective de la sélection, son histoire, c’est la suite quasiment logique… Mais un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. Je vous dis que ça sent la douille… La connexion entre Deschamps et Le Graët est fraternelle… Didier Deschamps, à mon avis, à moins d’une catastrophe… Mais je ne suis pas sûr que l’Equipe de France va se planter au Mondial… A moins d’une catastrophe, Didier Deschamps aura peut-être les cartes en mains pour décider de son avenir avec l’Equipe de France. C’est un nouveau projet, les Qataris lui donnent carte blanche, il fait ce qu’il veut (à Paris)… Il a tout, il repart d’un nouveau projet, il a Mbappé qui est là… Je pense qu’ils mettront le mercato au service de sa vision aussi. Comme c’est un homme de projet, je trouve que c’est le bon moment pour repartir. Cela fait un moment déjà qu’il n’a plus entrainé… Attendre de nouveau six mois, c’est rater l’opportunité club, et il n’y en a pas cinquante pour Zidane… Il ne veut pas coacher en Angleterre, le Barça ce n’est pas possible, le Real ça me parait compliqué d’y retourner… Tu n’auras pas 50 offres sur la table en termes de club. L’opportunité est maintenant, et je ne suis vraiment pas sûr que Didier Deschamps va lui laisser la place. Et Le Graët, quand tu vois les déclarations à droite, à gauche, on ne peut pas lui faire confiance, il n’y a pas 100% de confiance en ce qu’il dit… Donc attention pour Zidane de ne pas prendre un coup de fusil dans six mois ».

La Chaine L’Equipe

Retranscription Girondins4Ever