Clément Carpentier : « Gérard Lopez ne s’est montré ni inquiet ni rassurant »

Sur France Bleu Gironde, Clément Carpentier est revenu sur les dernières déclarations de Gérard Lopez, le Président/Propriétaire des Girondins de Bordeaux.

« Gérard Lopez a décidé de prendre la parole dans deux médias nationaux. Une séquence médiatique pour avant tout faire le point sur la situation du club avant le passage en appel début juillet. Gérard Lopez ne s’est montré ni inquiet ni rassurant. Il a confirmé simplement le statuquo entre lui et ses créanciers, les fonds d’investissement américains Fortress et King Street. Pour le moment, il n’a pas trouvé de nouvel accord avec eux malgré des réunions depuis une semaine. Il a rappelé au passage que la solution ne pourrait pas venir d’un nouveau partenaire extérieur, la situation du club et le timing serré ne le permettent pas aujourd’hui. Pour Gérard Lopez, c’est simple, lui a fait le boulot en prenant à sa charge la moitié de la dette ces dernières semaines, et en remettant 10 millions d’euros sur la table. C’est désormais à King Street et Fortress de faire un effort pour sauver le club ».

Gérard Lopez n’a pas non plus écarté le scénario catastrophe pour le FCGB.

« Absolument pas, parce que les discussions avec ses créanciers trainent aujourd’hui. Gérard Lopez a répété qu’en cas de confirmation de la rétrogradation en National du club, il déposera le bilan avec une possible liquidation judiciaire derrière. Dans le cas contraire et le maintien du club en Ligue 2 – on l’espère tous – le Président bordelais affirme que tout est déjà prêt d’un point de vue sportif et que certains joueurs ont déjà donné leur accord verbal pour rejoindre les Girondins de Bordeaux. Wait & See ».

Retranscription Girondins4Ever