Hubert Tuillier (économiste) : « Aujourd’hui quand vous dirigez votre entreprise est-ce que vous êtes prêt à céder une partie de décisions à des tiers ? Non ! »

Sur France Bleu Gironde, Hubert Tuillier, économiste du sport pour KPMG France, cabinet de conseil dans le sport notamment, s’est exprimé sur le financement participatif dans le football professionnel. Est-ce qu’il y a des exemples de fans qui seraient rentrés dans la gouvernance d’un club de foot professionnel ? Est-ce qu’il y a des clubs qui donnent une partie de leur gouvernance à leurs supporters par ce biais là ?

 

« C’est compliqué. La règle est simple, aujourd’hui les clubs professionnels sont des entreprises tout simplement, des PME, et aujourd’hui quand vous dirigez votre entreprise est-ce que vous êtes prêt à céder une partie de décisions à des tiers ? Non ! Et ce qui vaut pour les entreprises classiques, vaut également pour des clubs professionnels. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas tendre vers cela au regard des spécificités du sport, ça c’est clair. Ce que je trouve intéressant c’est l’exemple de Bastia, dont on parle assez peu finalement. Bastia c’est un club qui a déposé le bilan et qui est aujourd’hui, remonté sous un format un peu différent de société coopérative à intérêts collectifs, qui permet justement de réunir au sein de son capital, l’ensemble des parties concernées par la vie d’un club, que ce soient les entreprises, que se soient les investisseurs, que ce soient les supporters et même les collectivités qui tiennent souvent les équipements. De nouvelles structures juridiques qui existent maintenant en France qui sont peut-être également à regarder. Mais aujourd’hui, je pense que dans le cadre des supporters des Girondins de Bordeaux, ça me semble, à titre personnel, compliqué à mettre en place. En revanche ça peut venir en complément d’un investisseur plus important qui aimerait justement avoir un soutien local extrêmement fort. On parle du FC Nantes mais ça pourrait être le cas pour les Girondins de Bordeaux. »

 

Retranscription Girondins4Ever